Profession

Faut-il arrêter le débit ?

| 28 octobre 2019 |

Le débit des profils et leur assemblage font de tout temps partie des activités élémentaires des métalliers. Le feront-ils encore demain avec la même régularité ?


À l’occasion du dossier consacré aux Achats et à paraître dans le prochain Métal Flash nous avons discuté avec Bertrand Genault, dirigeant de Seraba à Ablis (78). Selon lui, les modèles de production changent sous l’effet de la baisse des prix et de la concurrence de pays à bas coûts salariaux. Cela oblige nécessairement à revoir ses modèles d’achat. Or, dans ce domaine des travaux de métallerie, les prestataires en tout genre se multiplient depuis quelques années. Il y a évidemment ceux qui réalisent la pièce et la livrent parfois directement sur chantier. C’est le cas de prestataires comme Deveugle, Chauvet ou Oxium. Il y a aussi le nombre croissant de prestataires en découpe laser. « Chez Seraba, nous ne faisons plus du tout de débit de profils de menuiserie alors que nous avons une belle fraise scie à deux têtes. Nous achetons les profils débités et percés au laser tube. Il est aussi possible de faire faire une boutonnière pour ensuite plier à la main le profil et réduire ainsi le temps de soudage », souligne Bertrand Genault.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué Reed Expositions

    Mondial du bâtiment 2019

    Le grand rendez-vous du bâtiment aura lieu du 4 au 8 novembre

    1 septembre 2019

  • De la continuité des mains courantes

    Faut-il obligatoirement assurer la continuité des mains-courantes pour garantir l’accessibilité? La question revient souvent chez les métalliers. La réponse du service technique de l’Union des métalliers.

    24 mai 2019

  • BM Métallerie assure sa transmission

    Fondée en 1981 par Bernard Boisseau, l’entreprise BM de Saint-André de la Marche (49) a depuis le 30 avril un nouveau dirigeant.

    24 mai 2019

Dossiers de la rédaction